Les annonces et les perspectives du secteur immobilier au Sénégal.

Les annonces et les perspectives du secteur immobilier au Sénégal.

Vuvendu.sn est le site par excellence du paysage sénégalais. Ce site met à la disposition des internautes des annonces sur le Sénégal. On peut y trouver des annonces immobilières du Sénégal, mais pas seulement celles concernant Dakar.

L’immobilier n’est pas la seule rubrique qu’on retrouve sur le site, on y retrouve des annonces sur divers domaines de la vie, les animaux, auto-moto, emploi, les bonnes affaires, les vacances et les affaires de pros. Les annonces sont postées et adressées non seulement aux particuliers mais aussi aux entreprises qui souhaitent avoir une meilleure visibilité. Le site permet de créer des contacts utiles entre particuliers. Sur vuvendu.sn on peut retrouver différents articles liés aux catégories du site.

L’évolution du marché immobilier sénégalais

Le secteur de l’immobilier au Sénégal connaît une forte hausse des prix. Selon Fatou Diané Guèye, économiste du ministère de l’économie, cette tendance devrait et a même déjà commencé à s’inverser. La hausse des prix a provoqué une baisse de la demande. Par exemple dans la banlieue de Dakar, le nombre de plaques « à louer » a augmenté mais pas de preneurs, parce qu’une maison est louée en moyenne à 100 000 FCFA c’est-à-dire 152 Euros tandis que le salaire moyen s’élève à 35 000 FCFA environs 53 Euros.

Les locataires et les agents immobiliers rencontrent beaucoup de problèmes car les locataires n’arrivant plus à payer, ils doivent porter plainte. Entre 1998 et 1999, le mètre carré de terrain nu coûtait 25 000 FCFA, environ 38 Euros. Toujours dans la banlieue de Dakar, aujourd’hui le même mètre carré s’élève au moins à 150 000 FCFA soit 228 Euros. Selon Abdel Kader Ndiaye, Président du syndicat national des entreprises du bâtiment et des travaux publics (SNBTP), la hausse des prix est causée par la demande qui était nettement supérieure à l’offre à Dakar.

L’une des causes principales de cette forte demande est la crise ivoirienne de 2002. Suite à cette crise, une grande partie de la population et des entreprises d’Abidjan s’est déplacée sur Dakar. Ce qui a bien évidemment fait monter la demande en flèche. A la fin de la crise, tous ces immigrants sont retournés en côte d’ivoire ce qui devrait commencer à faire baisser les prix. Toutefois, les résidences et les projets immobiliers continuent de voir le jour à Dakar, mais ne respectant pas toujours les règles de construction.

En conséquence l’offre a pris le dessus sur la demande dans le grand et le moyen standing. Les propriétaires de maisons à louer dans les quartiers résidentiels demandent à leurs agents de baisser les prix de location afin d’avoir plus de clients. Avec le temps les prix de l’immobilier vont retrouver des prix normaux mais dans combien de temps ?

Les commentaires sont clos.