L’achat de voiture d’occasion au Maroc se simplifie.

L’achat de voiture d’occasion au Maroc se simplifie.

Le marché des voitures d’occasions au Maroc est en plein essor. Désormais sur le portail vuvendu.ma vous pouvez acheter une voiture d’occasion au Maroc sans bouger de chez vous. En effet les meilleures offres de voitures au Maroc à des prix qui défient toute concurrence.

Sur vuvendu.ma l’achat de voiture se fait directement et sans intermédiaire ce qui se fait sentir sur les prix.

L’importation des voitures d’occasions au Maroc : à quand la levée des taxes douanières ?

Les taxes douanières sur les voitures importées au Maroc sont exorbitantes voir excessives. En effet le montant de la taxe est parfois le triple du prix d’achat de la voiture d’occasion. Et pourtant le marché des voitures d’occasions au Maroc est toujours en pleine ébullition. L’offre est toujours aussi forte malgré les charges douanières très élevées et les procédures administratives longues et décourageantes. Du fait des taxes hallucinants les prix des voitures d’occasions sont chères et leurs âges de plus en plus avancés. Car les importateurs cherchent à acheter en Europe les voitures moins chères et donc les plus anciennes pour pouvoir le revendre plus facilement au Maroc. Ainsi le paysage du carrousel au Maroc est terni par des vielles ferrailles qui roulent dans les grandes villes et polluent l’environnement car une voiture neuve est moins polluante. En élevant les taxes douanières l’état cherche par la même occasion à promouvoir la vente de voiture neuf au Maroc et l’investissement dans les usines de montage local. En effet même si les profits générés par les taxes douanières sont importants, l’installation des usines de montage comme c’est le cas de Renault à Tanger sont porteurs d’emplois.

Toutefois avec l’accord de l’Organisation Mondial du Commerce (OMC) sur la libre circulation des biens et des marchandises dont le Maroc est signataire qui devrait entrer en vigueur en 2010, il n’y aurait plus de contraintes douanières. Ce qui veut dire que l’importation des voitures d’occasions au Maroc va connaître une hausse considérable et très certainement cela va engendrer une baisse des prix de vente. Cependant selon des sources officieuses le Maroc va encore traînée des années avant de mettre en vigueur cette loi de libre circulation des biens et marchandises.

Les commentaires sont clos.