La redynamisation du logement social au Maroc, une bonne raison pour investir à Marrakech

La redynamisation du logement social au Maroc, une bonne raison pour investir à Marrakech

Plongez dans l’univers de l’immobilier marocain en empruntant le sentier qui mène vers France Atlas, l’agence immobilière qui guidera vos pas à ce qu’il y a de meilleur en matière de location d’appartements, de vente et achat de Riad Marrakech.

Investir à Marrakech? Il vous revient de dire oui au meilleur investissement qu’il soit, surtout si vous convoitez l’immobilier de luxe à Marrakech, car, France Atlas, c’est l’efficacité à votre service. Investir au Maroc, ce ne sont pas les opportunités qui manquent, bien au contraire avec la relance du logement social, il y a de quoi postuler pour se faire une place dans le secteur.
Le logement social au Maroc, 300 000 unités prévues d’ici 2020
La nouvelle stratégie de relance du logement social 2010-2020 envisage la construction de 300.000 logements de qualité destinés à 1,5 million de personnes. Cependant, d’après le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace, M. Ahmed Taoufiq Hejira, ce projet nécessite un investissement financier direct de 60 milliards de DH et permettra la création de près de 160.000 postes d’emplois.
Ainsi, pour atteindre les objectifs de ce projet et combler en fin le déficit en logement social sur tout l’étendu du territoire marocain, il conviendrait de réaliser par an, la construction d’environ 13500 logements sociaux dans la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer et dans celle de Meknès-Tafilalet un peu plus de 6500 unités.
Cette stratégie de relance ambitionne surtout de donner à l’investissement du logement social plus de stabilité et de visibilité fiscale, d’inciter les promoteurs immobiliers à s’inscrire dans cette logique et de soutenir les ménages concernés à accéder à la propriété.
Des mesures nécessaires prévues pour relancer le logement social, dont le prix hors TVA à été fixé à 250 000 DH. Ainsi, l’acquéreur du bien immobilier bénéficie d’un soutient de la part de l’Etat, dont le montant est l’équivalent de la valeur de la TVA. Cette aide de l’Etat, n’est possible que si l’intéressé s’engage à utiliser pendant 4 ans, le logement acquis à des fins d’habitation.

Les commentaires sont clos.