Art culinaire Marrakchi

Art culinaire Marrakchi

Exquise et parfumée d’épices, la cuisine marocaine épate les papilles ! Couscous, tajines, , poulet aux citrons, pastillas, harira m’chioui… tous ces mets difficilement « régionalisables » donnent à la gastronomie marocaine cette richesse variée où la subtilité des saveurs émerveille.

Si la cuisine marocaine est réputée pour sa variété, elle est souvent abordée dans son intégralité sans distinction régionale qui existe pourtant. Influencée par son histoire et sa géographie, chaque région du Maroc détient une spécialité culinaire.
A Marrakech, par exemple, si les restaurants marocains nous proposent toutes les spécialités du pays, aucun n’oubliera de mettre en évidence sur sa carte la fabuleuse Tangia !

Vous pourrez également la retrouvez à la carte de nombreuse maisons d’hôtes telle Al Badia à Marrakech, qui vous fera découvrir tout au long de votre séjour l’etendue de la cuisine marocaine avec ses senteurs, ses saveurs et toutes ses gourmandises.

La tanjia : emblème de Marrakech
La tanjia est pour Marrakech ce qu’est la choucroute pour Strasbourg ou la ratatouille pour Nice ! C’est un plat typiquement Marrakchi,
La tanjia doit son nom au récipient qui la contient: une jarre en terre où l’on fait cuire à l’étouffée de la viande de mouton et une variété d’épices dans des cendres du farnachi (le four à bois qui chauffe les hammams traditionnels)
Généralement préparé le vendredi soir pour qu’elle soit dégustée lors des fameuse Nzahat ou pique-nique d’autrefois (traditionnellement dans les jardins de la Menara) ou simplement savourée à la maison en famille ou entre amis.
Selon une anecdote, ce plat est une spécialité masculine. Suite à une chamaillerie conjugale aussi traditionnelle que la tanjia, la femme lance à son mari qu’il est incapable de se faire à manger seul !
Prenant cela pour un défi, et supposant mettre en jeu tout l’honneur masculin, il mélange alors tout ce qu’il trouve dans une jarre et ne savant pas utilisé le brasero, emporta le tout au farnachi (le four à bois qui chauffe les hammams traditionnels) et de là nait la tanjia ! Depuis, seuls les hommes la préparent.

Une Tanjia géante à Jamaâ El Fna
Le samedi 4 avril dernier, une tanjia de 2.5 mètres de long et 1 mètre de large, la plus grande jamais faite au monde a défilé à place Jemaa el Fna. Elle a sollicité plus de 75 kg d’argile pour la jarre, 450 kg de viandes et un nombre de chamailleries conjugales non communiqué !!

Les commentaires sont clos.