Le 2 mai à Marrakech, CAFTAN 2009 l’événement de la tradition: Quand la richesse artisanale rencontre l’audace artistique.

Le 2 mai à Marrakech, CAFTAN 2009 l’événement de la tradition: Quand la richesse artisanale rencontre l’audace artistique.

Un événement qui s’inscrit aujourd’hui dans la « tradition » événementielle depuis quelques années déjà. Ce rendez-vous regroupe comme à l’accoutumé les créateurs les plus talentueux et innovants en haute couture traditionnelle du caftan.

Caftan, le nom a été choisi pour représenter ce festival mais cette occasion met en valeur de manière plus générale l’habit traditionnel dans toute sa diversité et sa splendeur ainsi qu’avec la takchita , la djellaba et le jabadour… qui sont tous au rendez-vous pour sublimer les podiums.
Les défilés habituellement proposés n’ont jamais manqué de nous surprendre par la variété des tissus et des couleurs mais aussi par les alliances inaccoutumés aboutissant à de réels chefs-d’œuvre.

Scolarisation des filles dans le milieu rural : Du fil à retordre
Cette manifestation autour du caftan est une initiative du magazine « femmes du Maroc » qui en a fait un engagement louable celui d’éliminer l’analphabétisme des filles dans le milieu rural ; Un partenariat avec le CSSF « Comité de Soutien de la Scolarisation des Filles » a d’ailleurs été établi depuis.
En effet, la scolarisation des filles dans le milieu rural au Maroc manifeste une vraie problématique. Dans ce milieu où les écoles se trouvent souvent à des km des habitations et où les mentalités sont assez réticentes à la scolarisation de la fille, la société civile n’a pas ménagé ses efforts !
Visant à sensibiliser les ruraux à la scolarisation de leurs filles des spots publicitaires radio ont réussis à s’introduire dans les maisons rurales, des bourses ont été octroyées, des foyers d’hébergement ont vu le jour … Le journal l’économiste nous livre des chiffres encourageants quant à l’évolution de la scolarisation au Maroc et notamment dans le milieu rural.

Les enchaînements économiques : les dessous du caftan
Cet événement sollicite incontestablement les acquis d’authentiques artisans. Seul leur habileté viendra à bout des sfifas* bariolés, des oukads* alignées ou encore des mdamas* en soie d’argent ou d’or…. . Sans oublier les bijoux raffinés conçus spécialement pour pourvoir les créations faites à partir de tissus traditionnels.
Promouvoir le caftan reviendrait quelque part à promouvoir l’artisanat dans sa globalité,

Histoire de fil en aiguille
Laissons-nous emporter par la magie de cet habit chargé d’histoire, et justement revisitant son passé si riche et émouvant. Arrivé à l’orient à l’époque des Abbassides vers le XII iéme siècle, il fut déjà porté par les perses. Il s’agit alors d’un habit qui se veut ample et ouvert fait dans des tissus noble comme la soie, et brodé en fil d’argent, d’or ou de soie porté généralement par les sultans et leurs épouses.
Influencé par la suite par son passage chez les turcs, nous en héritons alors ce fameux vêtement destiné le plus souvent aux fêtes religieuses et aux mariages le « caftane ». L’événement Caftan a su nous montrer en 13 ans déjà une nouvelle image de ce vêtement alliant tradition orientale combinée aux tendances occidentales. Plus adapté au monde moderne. Un mariage réussi !

Tendances : où est le fil d’Ariane ?
Pour mieux comprendre l’évolution de ce vêtement à travers ce rendez-vous je vous propose de jeter un œil sur deux dates :
2002 : La tradition aux éclats, ligne authentique, ethniquement vôtre, classic touch, tendance tradition…. voici quelques appellations de défilés qui résument bien la tendance.
2008 : Notons tout d’abord la présence du caftan version homme. Tendance Hard Rock, traditions détournées, final glam’Rock, un punk audacieux …. Et voilà donc la tendance 2008.
On présume alors un 2009 surprenant !
Particularité 2009 : Un directeur artistique exceptionnel, Kamel Ouali, plus besoin de vous présentez ce talentueux chorégraphe de renommée.

Conclusion : Le passé se conjugue au présent
Malgré cette vicissitude continuelle le caftan a su gardé au fil du temps son intégrité et l’image transmise par nos anciens à savoir celle d’un habit majestueux et festif.
Le caftan aura certainement encore du chemin et des surprises à nous révélées.
Ce rendez-vous aura permis sans aucun doute au caftan d’aller vers le monde et de se trouver peut-être une version actuelle adaptée et prometteuse pour l’avenir.

Et si vous à la recherche d’un fournisseur de bijoux pour acheter des bijoux en ligne, Bijoux Land, le créateur de bijoux fantaisies et fournisseur de bijoux (fournisseur grossiste), vous propose sa gamme à vendre en gros, à des prix très abordables.

Les commentaires sont clos.