Du 25 au 28 juillet 2007 à Nador : 1ère édition du Festival des Cultures Immatérielles Méditerranéennes IMERQANE

Du 25 au 28 juillet 2007 à Nador : 1ère édition du Festival des Cultures Immatérielles Méditerranéennes IMERQANE

Organisée par l’Association Conte’Act et le Collectif des Associations de Nador avec l’appui de l’Agence de développement de l’Oriental, la première édition du Festival des Cultures Immatérielles Méditerranéennes « IMERQANE » aura lieu du 25 au 28 du mois prochain sous le thème « Patrimoine en partage ».

Cette manifestation vise à sauvegarder les cultures immatérielles en tant que trésor national, réconcilier les jeunes générations avec leurs origines et leurs ancêtres, entreprendre des recherches pluridisciplinaires sur différents corpus, mettre en valeur les composantes propres aux cultures immatérielles du bassin méditerranéen, mettre en lumière les frontières qui délimitent les identités et les structures sociales, initier un travail de collecte, d’inventaire et de catalogage des produits culturels qui feront l’objet du futur musée régional de Nador ainsi que développer le patrimoine immatériel en le réinvestissant dans les différents secteurs de la vie active (enseignement, tourisme, agriculture, artisanat, etc.).

Des conférences sont également au programme. Elles seront animées par des chercheurs et praticiens marocains mais également d’autres pays notamment le Maghreb, la France, l’Espagne, l’Italie et le Portugal. Ils débattront des sujets autour des « expressions de la culture immatérielle », « l’image de l’autre : l’imaginaire des deux rives » et le « patrimoine culturel immatériel : sauvegarde et devenir ».

Outre le caractère scientifique du festival, IMERQANE comprendra des spectacles divers de musique, chants, danse, théâtre et conte, des spectacles en plein air ainsi qu’un espace qui sera animé par des artistes orateurs.

Informations et contact :

Site web : www.oriental.ma/festival-nador/

E-mail : hassan_aouraghe@yahoo.fr / aouraghe@sciences.univ-oujda.ac.ma

Les commentaires sont clos.