La télévision marocaine passe de l’analogique au numérique avec le lancement de la TNT

La télévision marocaine passe de l’analogique au numérique avec le lancement de la TNT

Photo : SNRT

Le Maroc passera de l’analogique vers le numérique. En effet, lors d’un point de presse tenu mardi 6 mars, le pôle audiovisuel public, comportant la Société Nationale de Radiodiffusion et de Télévision (SNRT) et de SOREAD 2M, a annoncé le lancement de la Télévision Numérique Terrestre (TNT) qui s’inscrit « dans le cadre du projet de modernisation des technologies de diffusion de la SNRT et de SOREAD 2M ».

Par ailleurs, M. Fayçal Laâraïchi, président directeur général de la SNRT a affirmé que ce lancement « concerne dans une première étape les villes de Casablanca, Rabat, Oujda, Fès, Meknès, Tanger et Marrakech » pour couvrir 54% de la population marocaine.

D’autres villes seront ciblées en deuxième lieu : Agadir, Laâyoune, Figuig, Tétouan, Nador, El Jadida, Safi, El Hoceima et Béni Mellal.

La technologie du TNT est moins coûteuse et garantit une meilleure qualité en matière d’image et de son. Elle proposera aux téléspectateurs un bouquet de chaînes généralistes (TVM et 2M) et thématiques (Arriyadya, Arrabia et Assadissa) et sera accessible via le téléphone portable.

Quant à la réception de ce nouveau mode de diffusion, il est important d’avoir une antenne UHF, d’un câble d’antenne et d’un récepteur TNT. Ce dernier est déjà commercialisé depuis quelques semaines à des prix variant de 400 à 1.200 dhs.

Les commentaires sont clos.